projet south park

Asso. Illustration Numérique/ South Park / 1ère année

Dans le cadre de l’association « Illustration numérique », Clément Demaret propose un exercice de character design en 2d sur Illustrator. L’objectif est de transposer des personnages de mangas dans l’univers de South Park.

Quelques mots de l’auteur…

Pourquoi un tel projet ?

Les personnages de manga souvent très colorés et atypiques: ils permettent donc une transposition en South Park aisée. Évidemment, certains sont plus faciles que d’autres à adapter, par exemple, plus un personnage est riche en information (costumes, couleurs, tatouages, cicatrices, etc.) plus ce sera simple ; un personnage pauvre en information sera, à l’inverse, plus dur à transformer. Prenons l’exemple du personnage bleu à gauche (il s’agit du personnage principal de Bakuman): il est difficile à reconnaître parce qu’il a trop peu de signes distinctifs. (On comprend par ailleurs que dessiner des personnes existantes en South Park est assez compliqué, à moins qu’elles soient dotés d’accessoires ou de marques très significatifs).

south Park Persos

Comment procéder ?

Avant tout, il faut s’entraîner à reproduire des personnages de South Park déjà existants, afin de se familiariser avec la silhouette, les formes, etc. Prenez celui que vous préférez pour cela.

Une fois que l’on s’est familiarisé avec le graphisme South Park, il faut:

  1. Choisir un personnage à transposer.
  2. Récupérer plusieurs images du personnage, au minimum un gros plan du visage et un plan d’ensemble du personnage.
  3. Faire des choix: quels éléments faire apparaître sur notre personnage en South Park? La question qu’il faut se poser est: « est-ce que cet élément est décisif pour faciliter l’identification que le spectateur fera de votre personnage ? » Si oui, vous gardez, sinon vous éliminez (un personnage de jeu vidéo est typiquement le genre de personnage pour lequel vous ne retiendrez pas 10% des caractéristiques – par exemple Ezio Auditore de Assassin’s creed). Il faut donc se méfier de l’accumulation des informations.
  4. Commencer à dessiner, la silhouette, les formes, posez les éléments que vous avez décides de retenir.
  5. Scanner puis reproduire sur Illustrator.
  6. Finaliser. Une fois le personnage en place, reprendre les bonnes couleurs aux bons endroits, toujours dans un esprit de synthèe, et le travail est terminé.

Conseil pour le rendu

– Utilisez l’outil largeur d’Illustrator pour jouer sur les pleins et les déliés, afin d’avoir un rendu moins numérique.

– Si vous décidez de faire un fond, une composition dans ce cas désaturez les couleurs de votre décor afin qu’il ne face pas de l’ombre à vos personnages.

La composition finale

south Park Demaret
Clément Demaret

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *