Il demeure entre ses épaules / Animation 05

Il demeure entre ses épaules est un projet de jeu vidéo narratif point-and-click dans lequel on joue Benjamin, le plus jeune fils du patriarche Jacob, transformé en loup et qui essaie de survivre à son destin.

Il y aura plusieurs fins possibles, et les différentes “routes” débloquent des souvenirs différents de la vie de Benjamin, sur sa famille, sur la façon dont il a grandi…

Un projet réalisé par Naomi Kotek

Note d’intention

Vers février-mars 2020, je suis tombée sur un tweet mentionnant une interprétation médiévale obscure d’un passage biblique sur Benjamin, le plus jeune des fils de Jacob. Dans ses dernières paroles, son père parle à chacun de ses fils, les bénissant ou les maudissant. Il dit :

« Benjamin est un loup prédateur. Le matin il dévore sa proie, et le soir il partage le butin. »

Pour Rabbeinu Ephraïm, Benjamin était un loup-garou dont la transformation était empêchée par son père. En s’appuyant sur d’autres passages, il explique qu’il est dit de Benjamin qu’il « quittera son père et qu’il mourra », et donc quand son père mourra, Benjamin se changera en loup et quiconque le trouvera le tuera. Ce qui m’a particulièrement intriguée est le passage suivant :

« Il y a un un type de loup que l’on appelle « loup-garou », qui est une personne qui se change en loup.

Quand elle se transforme en loup, ses pattes émergent d’entre ses épaules. Tout comme on dit de Benjamin : « Il demeure entre ses épaules » (Deut 33:12) »

L’image du loup qui sort du dos, déchirant la peau, et celle du loup garou qui s’inverse comme un vêtement qu’on retourne m’est resté en tête. C’est le point de départ de ce projet…

Ce projet étant très riche, vous pouvez consulter le dossier de présentation pour plus de détails

> Pour jouer / itch.io/il-demeure-entre-ses-paules

Direction artistique

Les inspirations principales pour la direction artistique de ce projet sont les œuvres de Ephraim Moses Lilien, celles de Arthur Szyk, mais aussi Phallaina, qui m’a donné l’idée de mettre en place de la parallaxe pour ajouter de la profondeur et de l’immersion dans les différents lieux du jeu. Je voulais une atmosphère sobre, élégante, belle, et un peu mélancolique, et qui donne envie d’observer les détails et de s’imprégner des différentes scènes…  Il y a de nombreux jeux de lumière, et de larges zones sombres, comme ce qu’on peut trouver dans le travail de Mike Mignola, avec quelques détails pour suggérer les volumes.

Les scènes qui se déroulent la nuit, avec Benjamin sous sa forme canine, sont majoritairement en noir, alors que les scènes des souvenirs ont une dominante blanche. J’ai donc assez rapidement établi une série de règles de DA qui peuvent être enfreintes à des moments clés. Les règles seraient :
– Des aplats de noir et de blanc
– Des traits nets, lisses
– De la 2D avec parallaxe…

…Les différents personnages et éléments de décor sont dessinés de façon assez réaliste quant aux proportions, l’aspect des végétaux et des rochers, avec une simplification du rendu des textures pour de pas avoir trop de détails, et préférant garder quelques points plus fournis en détail dans chaque scène et illustration…

Personnages

Benjamin. Dès les premières esquisses, j’avais en tête un loup fin, élancé, au poil court, comme on peut en trouver au moyen-orient…  De même, je voulais que Benjamin garde cette apparence sous sa forme humaine. Je l’ai imaginé fin, peu imposant, avec un nez assez long et un menton fuyant, rappelant quelque peu le profil du loup, avec des cheveux très bouclés et des mèches folles, pour évoquer le côté “sauvage”… Tout ça pour rendre Benjamin différent de sa fratrie, l’intrus dans le groupe, en plus de son statut de loup-garou…

Et pour découvrir tous les autres personnages, consultez le Dossier de présentation IDESEL

Calligraphie

La calligraphie est un point majeur. Étant donné que mon projet aborde une histoire biblique et son interprétation, j’aimerais faire figurer où cela est possible (dans les enluminures à l’intérieur de certaines lettres, par exemple) des références aux analyses des textes… Les typographies qu’on retrouve dans la Torah, les Mezouzotes, etc, sont caractérisées par des petits ornements sur certaines lettres, qui me rappellent des pistils de fleurs, que j’ai rajouté sur certains de mes essais typographiques. Finalement, pour la typo de titre hébraïque, je me suis surtout basée sur la typographie utilisée par Arthur Szyk dans sa haggadah, qui est assez sobre et élégante.

Pour la typo de titre latine, j’ai créé une police sans empattements, assez condensée (pour que les mots en français, plus longs que les mots en hébreux, ne prennent pas beaucoup plus de place) mais avec ces différences d’épaisseur comme on a souvent dans la typo hébraïque. Le premier jet de typo de titre latine n’était pas très satisfaisant.. J’ai ensuite réalisé une deuxième version avec seulement des majuscules, une typo plus carrée, avec les traverses épaisses et non les traits verticaux.

Pour la typo de corps, j’ai d’abord décidé d’utiliser du Corbel Light, car voulais quelque chose d’un peu condensé, sans empattements, et light, mais la typographie de corps restait, graphiquement, le point faible des scènes. Je me suis donc lancée dans la création d’une typo manuscrite, en essayant de m’inspirer de typo manuscrite hébraïques, comme le Solitreo….

> Dossier de présentation IDESEL

Animation

L’animation 2D est présente à tout moment dans le jeu, mais pas toujours de la même manière. L’animation de la cinématique du début sera du frame-by-frame classique, les souvenirs comportent des petites animations, la plupart cycliques, pour donner un peu de vie, et les scènes ont quelques animations frame-by-frame en plus d’animations de rotations, notamment pour les mouvements de plantes, dans le but d’avoir plus d’immersion…

Comme beaucoup de gens, j’ai été très marquée par le film La Princesse Kaguya de Isao Takahata, et en particulier par la scène de fuite de l’héroïne, où les beaux traits délicats deviennent plus rapides, expressifs, pour exprimer la détresse de celle-ci…

Une autre forme d’animation qui sera présente lors de ces scènes plus violentes est le wiggle stereoscopy, qui permet de “figer” l’action tout en gardant une certaine intensité, une nervosité…

> Pour jouer / itch.io/il-demeure-entre-ses-paules

Vidéo Trailer

Vidéo Gameplay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.